Société : Les érosions à Lodja et Wembo-Nyama, une menace à prendre au sérieux

Une des érosions qui menace la ville de Lodja

Par Jean-Hilaire Shotsha

Ville de Lodja, considérée comme le centre économique de la province du Sankuru et Wembo-Nyama, une commune de Lumumbaville, sont menacées par des érosions, qui ont déjà emportés plusieurs maisons et certains quartiers de la ville coupés. L’avancée de ces érosions inquiète au plus haut niveau, les habitants qui sont obligés de quitter certains quartiers. A constaté Blog du Citoyen.

La ville de Lodja et la commune de Wembo-Nyama en danger

Petit à petit, certains quartiers de la ville de Lodja se vident à cause des érosions. Ces habitants ne quittent pas par plaisir de quitter mais tout simplement, ils se sentent abandonnés par les autorités sensées protéger la population.

Les autorités provinciales ne fournissent aucun effort pour stopper ces érosions. Or, l’état de ces érosions nécessite l’implication de tous, car l’avenir de ces deux entités sont en jeux, et met en danger plusieurs citoyens congolais.

Cette situation désastreuse est due par l’absence totale du système de canalisation des eaux de pluie. Et à cela s’ajoute des mauvaises conditions d’assainissement qui ne sont pas respectées. Ici, les maisons sont construites hors normes cadastrales.

L’hôpital général, l’école primaire pilote et l’Institut Supérieur pédagogique situés  dans la commune de Wembo-Nyama sont menacés par les érosions.

Plusieurs sources indiquent que cette situation est due au conflit entre les chefs coutumiers.

La route principale de la commune de Wembo-Nyama coupée en deux

Contacté par Blog du citoyen, un proche de chef Onaluwa affirme que ces érosions sont dues au conflit qui les oppose avec chef Wembo-Nyama à qui, ils ont cédés une partie de leur terre pour accueillir les missionnaires méthodistes. Pour stopper ces érosions, le camp Onaluwa demande la médiation de l’évêque méthodiste qui selon eux, est victime du conflit qu’il a hérité de ses prédécesseurs.

A cause de ces érosions, la route principale de Wembo-Nyama, qui mène vers le marché est impraticable, conséquence, les véhicules ne roulent plus sur ce tronçon.

Read Previous

Vivre sans eau ni électricité pas : La dure réalité de Lumumbaville

Read Next

Fonds de consolidation de la Paix des Nations Unies: Christian Mwando porte la voix de la RDC à l’ONU

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.