19 mai 2024

Vivre sans eau ni électricité pas : La dure réalité de Lumumbaville

Lumumbaville

Par Jean-Hilaire Shotsha

Acquis son statut de ville depuis le 14 mai 2013, Lumbumbaville, est resté sans eau ni électricité. Cette ville,  il s’agit la fusion de deux communes, composées de Wembo-Nyama, lieu où patrice Emery Lumumba,  héros national, a vécu son enfance et de Ewango dont fait partie Onalowa, son village natal. Katako-Kombe dans la province du Sankuru, ici,  les habitants vivent comme s’ils étaient à l’époque de Pierre taillée, la Regideso et la SNEL sont quasiment inexistantes.

Il faut y rester jusqu’à la nuit pour comprendre le niveau de l’obscurité et d’ennuis. La nuit, cette ville donne l’image d’une vaste forêt, étant totalement dans le noir. A partir de 19h, les avenues et ruelles, envahies d’herbes et deviennent quasiment désertes.

« Du village en ville, rien n’a changé. Pas d’infrastructures, sans eau ni électricité. Nous vivons comme des animaux en forêt. Ici, à Lumumbaville, nos enfants ne connaissent même pas la couleur du robinet. Pour des besoins en la matière, nous nous contentons, soit de l’eau de la rivière, celle de pluie ou soit de deux forages érigés dans la ville », se plaint Pierre Omasombo, habitant de Lumumbaville.

L’un des deux forages d’eau érigés dans la ville

Lumumbaville, sans aéroport, sans route, sans rail et sans infrastructures viables.  Cette ville n’est pas digne et n’honore pas Patrice Emery Lumumba. En plein 21ème siècle, il est inconcevable de vivre dans ces conditions surtout en ville.

Sans route, sans aéroport, ni eau et électricité, comment cette ville peut se développer ?

L’état des routes de Lumumbaville laisse à désirer. Toutes les routes sont dans un état déplorable ne permettant plus  aux véhicules de rouler. Et cela rend la vie chère et les paysans n’arrivent pas à ravitailler les marchandises vers le centre de consommations. A ce tableau sombre s’ajoute le manque d’énergie électrique et d’eau potable. Pas de barrage hydroélectrique, la population recourt aux panneaux solaires et groupe électrogène pour éclairer leurs maisons, évidement ceux qui en ont les moyens.

Le gouvernement est sensé de trouver des solutions idoines pour le redécollage de cette ville devenue, une ville historique en mémoire de Patrice Emery Lumumba, Héro national.

Read Previous

RDC : Gouvernement peine à réaliser ses promesses et dispositions annoncées

Read Next

Société : Les érosions à Lodja et Wembo-Nyama, une menace à prendre au sérieux

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *