Tourisme-Kinshasa : La place de la Gare Centrale se meurt

Par Joslin Lomba

Jadis marché de Bikeko (Statue), la Place de la Gare sur le Boulevard du 30 juin est l’un des sites touristiques les plus visités de la ville de Kinshasa. Depuis sa transformation et embellissement à l’époque du Gouvernement Matata, cet endroit ne cesse d’attirer de plus en plus des visiteurs. Parfois, transformé au lieu d’expositions des pagnes, en foire agricole et autres activités y sont organisées. Des familles viennent se détendre ou faire divertir leurs enfants. C’est aussi un lieu de prédilection pour les amoureux et surtout les nouveaux mariés qui viennent immortaliser leur sacrément. Mais seulement voilà, cette place se meurt progressivement faute d’entretien.

L’un des lieux les plus prisés de kinois en plein centre-ville de la capitale congolaise, la Place de la Gare se meurt à petit feu. Quelques carreaux détachés, un jet d’eau en arrêt envahi par des immondices dominées par des bouteilles en plastique et sachets. Des petites pilonnes avec chaînes qui servent de clôture sont cassés à certains endroits sans réparation.

Le jet d’eau en arrêt

Ajouter à cela, de l’éclairage public qui n’existe presque pas. Et ce, sous la barbe des autorités compétentes totalement stoïques. Ce lieu est même devenu un véritable dortoir pour les enfants de la rue appelés communément « shégués » qui viennent s’y reposer tranquillement à longueur des journées.

Pire encore, le parking réservé aux visiteurs est déferlé par des laveurs de véhicules. Ces jeunes hommes au chômage ont trouvé une opportunité de se faire de l’argent. Ils recourent au jet d’eau en arrêt pour puiser de l’eau qui sert à nettoyer des voitures. C’est aussi, un bel endroit de fortune pour les photographes qui photographient les passagers sans pourtant demandés leur autorisation. Objectif les amadouer avec des bonne prises de photos, afin d’avoir de l’argent. Et pourtant, ce n’est pas un endroit conçu pour ce genre d’activités. Mais, l’indifférence de ceux qui sont sensés interdire ces nettoyeurs des véhicules d’opérer dans ce site étonne.

On espère que l’opération « Kin bopeto » initiée par le Gouverneur de la Ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, lancée depuis le mois d’octobre 2019, fera le ménage à la Place de la Gare. Entre-temps, ce site touristique se dégrade progressivement.

Read Previous

RDC : L’ASADHO accuse la Regideso et la SNEL de piller les ménages

Read Next

RDC : L’ACAJ exhorte le Procureur de la République à faire appel contre le jugement de David Blattner

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *