17 juin 2024

Stratégie sectorielle du ministère de la jeunesse : Les participants réclament leurs honoraires

Par la Rédaction

Peut-on dire c’est de l’escroquerie ou c’est de la mauvaise volonté de certains individus du ministère de la jeunesse? Mais au juste qui a détourné les honoraires des experts qui ont travaillé nuit et jour sur l’élaboration de la stratégie sectorielle du ministère de la jeunesse, initiative à la nouvelle citoyenneté et cohésion nationale ?

En tout cas, cette question mérite d’être posée au regard de certains membres du secrétariat général du ministère de la jeunesse qui veulent ternir l’image de tout un gouvernement. Ces derniers ont dégagé leur énergie mentale voire même, en se privant des nuits sans sommeil pour doter le ministère en question d’une stratégie sectorielle n’ont eu que leurs yeux pour pleurer. Ces congolais, tenez-vous bien n’ont jamais reçu leurs honoraires.

D’après certaines sources dignes de foi qui se sont confiées à blog du citoyen, ont indiqué que la totalité de leur cachet serait sorti de la caisse dudit ministère, mais cet argent serait détourné par les proches du secrétariat général du ministère ayant en charge la jeunesse.

« Nous étions sélectionnés pour élaborer le plan sectoriel du ministère de la jeunesse. Nous avons travaillé pendant 23 jours, avec l’appui logistique du PNUD. Le secrétariat général du ministère de la jeunesse était chargé de payer le perdiem de chaque participant, mais jusque-là, personne n’a touché même un franc », fait savoir un participant qui a requis anonymat.

Et de poursuivre : « Le document établit selon la loi, chacun devait toucher 80$ par jour ».

Quand ils demandent, auprès de la secrétaire générale, cette dernière leur dit qu’il n’y a pas d’argent. « Quand nous essayons de réclamer, elle nous dit de faire tout ce que nous voulons, il n’y a pas d’argent. Si nous voulons passer même dans les médias, nous n’aurons pas nos honoraires », nous disent certains participants venus d’autres ministères (plan, genres, justice…).

Ces derniers affirment que, selon les informations autour du dossier, l’argent serait déjà entre les mains des responsables du secrétariat général de la Jeunesse.

Plus ou mois 80 participants ont travaillé, pendant 25 jours, sur l’élaboration de la stratégie sectorielle du ministère de la jeunesse. Comme c’était le cas avec ceux qui ont travaillé sur le portail du gouvernement, ils n’ont jamais reçu leur perdiem.

L’objectif de la stratégie est de rendre le ministère de la Jeunesse autonome dans le budget de l’Etat d’ici 2024.

Read Previous

L’argent de la ville de Kinshasa est-il détourné par la DGRK ? [Tribune]

Read Next

Aménagement du territoire : Guy Loando appelle les cadres et agents du Fonat à la prise de conscience

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *