17 juin 2024

Santé : Le Synamed endurcie la grève, « hôpital sans médecins »

Par Joslin Lomba

Le Syndicat National des Médecins du Congo, Synamed, est à nouveau en grève ce lundi 1 août, 2022. Une grève dénommée, ‘’hôpital sans médecin”.

Cette annonce a été faite samedi 30 juillet dernier via une note d’information, à laquelle les médecins accusent le gouvernement congolais de n’avoir pas réagi à leur correspondance portant sur les modalités de la grève au-delà du 30 juin.

A l’hôpital de référence mère et enfant de Bumbu par exemple, la grève est effective. A l’entrée de l’hôpital, les médecins grévistes ont affiché une banderole annonçant la grève.

Droit tiers

Contacté sur place, le Chef de département de la chirurgie de l’hôpital de référence mère et enfant de Bumbu n’a pas voulu nous accorder une interview sur cette grève. « Comme je suis chef de département de la chirurgie, je ne peux pas au risque de perdre mon emploi. Cette grève concerne plus les médecins de Synamed », dit-il.

Guy Muselefu, membre de Synamed s’interroge sur le sort des femmes enceintes avec l’avènement de la gratuité de la maternité.

« Qui va recevoir ces femmes enceintes en consultation, échographie, accouchement et césarienne pendant cette grève ? », demande-t-il.

Et d’ajouter « la planification et son soubassement devraient précéder la publicité de la gratuité de la maternité lancée, par le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi ».

Ces médecins revendiquent le respect et l’application de l’accord signé entre le gouvernement et le banc syndical.

« Le gouvernement ne répond pas aux revendications des médecins des services publics repris dans l’accord du 3 août 2021. Toutes les urgences doivent être référées dans les structures privées et les malades hospitalisés doivent être suivis uniquement que par les médecins directeurs et les chers de département », a indiqué le Dr Patrick Boloko, secrétaire exécutif provincial de la ville de Kinshasa Kinshasa.

C’est pour la deuxième fois que les médecins de Synamed sont en grève en espace de quelques semaines.

Read Previous

Incident de Kasindi : Le gouvernement congolais et la Monusco initient une enquête

Read Next

Sécurité : Les rebelles du M13 font la loi à Bunagana

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *