RDC : Richard Kasonga appelle tous les militaires à demeurer unis, disciplinés, vigilants derrière le Commandant Suprême

Par Joslin Lomba

Les forces armées de la République Démocratique du Congo ont relevé au cours d’un point de presse tenu à Kinshasa, ce jeudi 12 novembre 2020 que plusieurs personnes stigmatisent les militaires congolais sur les réseaux sociaux à se rebeller.

« Les auteurs de l’appel à la révolte des militaires dans les réseaux sociaux doivent savoir que leur brouhaha ne passera pas, qu’ils œuvrent au contraire à la solidification et au renforcement des liens entre vaillants combattants des FARDC dont les succès militaires, les revers infligés aux hors-la-loi à l’Est du pays…», fait savoir le Général Léon Richard Kasonga Tshibangu, Porte-Parole des Forces Armées de la République Démocratique du Congo qui a expliqué à l’opinion nationale et internationale, les raisons de la délocalisation de l’Etat-major Général.

Pour lui, cette délocation a été voulue par l’armée elle-même, au regard notamment de la vétusté de l’actuel bâtiment abritant le Grand Quartier Général des FARDC ainsi que le nombre de plus en plus de cadres militaires œuvrant à l’Etat-Major militent en faveur d’un nouveau Quartier Général.

Les FARDC s’étonnent que la réforme savamment imaginée pour la professionnalisation de notre outil de Défense qui a exigé la construction d’un nouveau Quartier Général des FARDC devienne un sujet de controverse.

Face à cette campagne séditieuse, les FARDC appellent tous les vaillants combattants à demeurer unis, disciplinés, vigilants derrière le Combattant Suprême.

Pour le Porte-Parole de les FARDC appellent, les Militaires de ne pas se laisser ni influencer, ni entrainés dans des polémiques qui n’ont aucun rapport avec leurs missions constitutionnelles.

Read Previous

Kinshasa : Relancement des travaux de réhabilitation de l’avenue Bongolo

Read Next

RDC : Les politiciens congolais sont de grands dépensiers, Tribune de JL

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *