RDC : Lettre ouverte au Président Tshisekedi par Vanessa Kaliza

Monsieur le Président de la République,

Je dois avouer que je suis très impressionnée par votre rêve, mais surtout par votre détermination à concrétiser le projet « Cité Kitoko » . Je note que ce vaste projet consiste en l’extension de la Ville de Kinshasa, mieux, à la duplication de la Ville de Caire afin de résoudre les problèmes démographiques que connait la Capitale congolaise, sachant que celle-ci fera partie des villes les plus peuplées d’Afrique d’ici quelques années.

Je suppose qu’une étude minutieuse à été menée au préalable afin de déterminer les causes réelles qui pourraient être à la base de cet accroissement démographique dans la Capitale. Cette étude devrait, à mon sens, être vulgariser afin de lever toute forme de doute quant à vos motivations pour la matérialisation de ce projet.

Mais vous conviendrez avec moi que ce projet, bien qu’il soit d’une importance non négligeable pour le peuple congolais, ne devrait pas constituer l’objectif principal de votre mandat sachant notamment que la RDC ne se résume pas qu’à Kinshasa.

Il est inadmissible de vouloir prétendre construire un paradis dans un enfer, en nous endettant, simplement pour afficher l’image d’un pays riche et fort au lieu de s’attaquer aux questions prioritaires pour lesquels le peuple a pris le risque de porter son choix sur vous.

Pour rappel, vous aviez initié et tenu plusieurs rencontres l’année dernière avec différents acteurs de la vie politique, sociale, religieuse, médiatique, aux cours desquelles il vous avaient notamment été soumis les problèmes majeures des congolais qui nécessitent de la part du pouvoir que des mesures idoines soient prises pour l’intérêt général du peuple. J’ai du mal à croire que l’érection du nouvelle cité faisait partie des priorités du congolais.

Monsieur le Président, vous savez mieux que quiconque que le Congo est un grand chantier constitué des provinces qui, pour la plupart sont dépourvues d’infrastructures économique de base et constituées des populations vivant en dessous du seuil de pauvreté, soit avec moins de 1$ par jour, avec un taux d’alphabétisation très faible.

Souffrez que je vous liste quelques problèmes majeurs qui caractérisent les provinces de la RDC, y compris la Ville Province de Kinshasa. Il s’agit notamment de :

1. L’insécurité ;

2. L’absence des routes de dessertes agricoles qui est la voie principale pour nous sortir de la crise alimentaire et de nous garantir une autosuffisance alimentaire ;

2. Les Routes auxiliaires ;

3. L’ adduction en eau potable pour tous et dans tous les recoins du pays ;

4. L’électricité pour tous ;

5. Les hôpitaux dans toutes les villes et même tous les villages ;

6. Les écoles, universités, centres de formations professionnels ;

7. La décentralisation en dotant aux provinces des infrastructures sérieuses pour leurs indépendances et leurs survies ;

8. Mauvais état des aéroports (normes internationales) dans toutes les grandes villes ;

9. La réhabilitation ou constructions des bâtiments administratifs dans toute l’étendue du pays ;

10. La création industries dans chaque provinces pour lutter contre le chômage ;

11. La corruption qui gangrène l’administration publique

12. La faible importance accordée à des secteurs de développement tels que la recherche et le tourisme pour un pays aussi riche en biodiversité que le nôtre ; etc.

Pour ne citer que ceux-là, les 4 milliards peuvent servir à résoudre énormément des problèmes que de ne se concentrer qu’à une question de beauté et de modernité dans un pays actuellement très pauvre et sous développé.

J’en appelle à votre sens élevé de patriotisme pour vite orienter votre mandat à la résolution des problèmes de bases du peuple qui vous a porté au pouvoir, votre peuple.

Vanessa Kaliza Patriote

Read Previous

Read Next

RDC-Covid-19 : Le Dr Muyembe propose la réouverture des écoles et universités

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *