RDC : Félix Tshisekedi, l’expert des projets inachevés frappe encore

Marché-Matadi-Kibala (Photo R. Okapi)

Par Jean-Hilaire Shotsha

Pendant que plusieurs projets déjà lancés n’avancent pas, à l’instar de zéro trou, kin Elenda, tshilejelu,… pour ne citer que ceux-là, un autre vient de naître. Il s’agit de la Construction d’un grand centre logistique et la délocalisation du marché Matadi Kibala à Kinshasa. Ce projet sera-t-il réaliste ? Trop de projets tuent le projet

Le Président de la RDC, Félix-Antoine Tshisekedi a attiré, lors du tout premier Conseil des ministres l’année 2022 tenu vendredi 7 janvier, l’attention du Gouvernement sur la problématique de la position actuelle du marché de Matadi Kibala situé sur la Route Nationale N°1. Sa localisation et son fonctionnement actuels causent, selon lui, un engorgement inacceptable de la Route Nationale numéro 1 sur l’axe Kinshasa-Matadi qui met quotidiennement en danger la vie de ceux qui le fréquentent, renseigne le Compte rendu du Conseil des ministres.

« Conformément à sa volonté de doter toutes les grandes villes du pays des infrastructures socio-économiques modernes, fonctionnelles et favorisant le dynamisme économique, le Président de la République a demandé la mise en place d’une équipe de travail chargée de réaliser une étude de faisabilité en vue de la construction d’un grand centre logistique et de la délocalisation de l’actuel marché Matadi Kibala qui permet de faire un stockage et la commercialisation des produits agricoles », peut-on lire.

Placé sous la supervision du Premier Ministre, cette équipe de travail devrait être composée du Vice-Premier Ministre, ministre de l’intérieur, décentralisation et affaires coutumières, du Ministre d’État, Ministre de l’urbanisme et Habitat, du ministre des affaires foncières ainsi que des autres parties prenantes dont les Gouverneurs de Kinshasa et du Kongo Central.

Le mauvais stationnement des camions qui déchargent et chargent les marchandises, et les usagers du marché Matadi Kibala causent des embouteillages monstres sur la route Kinshasa-Matadi. La délocalisation de ce marché va rendre la circulation fluide dans ce coin de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC).

Entre temps, à Kinshasa comme dans d’autres villes du pays, des projets sont à l’arrêt.  Le Président semble être expert des projets inachevés. Plusieurs projets de constructions et réhabilitation des routes, entre autres Tshilejelu, marché central de Kinshasa (Zando) ont été arrêté.

Monsieur le Président, avant de lancer un projet, il est impérieux de réfléchir sur la finition. Il ne suffit pas de lancer un projet pour plaire à la population mais, il faut l’achever. Malheureusement ce qui n’est pas le cas avec l’homme des projets inachevés. Le président a inventé son propre adage qui est « mieux vaut le lancement d’un projet que son achèvement ».

Read Previous

ESU-Grève des professeurs : Sama Lukonde encourage Mohindo Nzangi à poursuivre le dialogue

Read Next

SADC : Félix Antoine Tshisekedi attendu au sommet extraordinaire à Lilongwe

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.