Page d’opinions : « La destitution de Monsieur KABUND : un avertissement pour le Président Félix TSHISEKEDI », Jean Claude KATENDE

La destitution de Monsieur KABUND de son poste au Bureau de l’Assemblée Nationale, hier, est une humiliation non seulement pour lui, mais aussi pour son parti et pour le Président Félix TSHISEKEDI.

La faute de Monsieur KABUND n’est pas d’avoir parlé de 7millions de USD qui seraient dépensés pour la tenue des Congrès, mais de s’être attaqué de manière musclée et publique à Monsieur THAMBWE MWAMBA, l’intouchable du FCC, lors de son passage sur les antennes de Top Congo en date du 12 avril 2020.

Je ne soutiens pas Monsieur KABUND qui paie son soutien aveugle à la coalition FCC-CACH, mais la loyauté aurait obligé le FCC à offrir une sortie élégante au membre de leur coalition. Monsieur KABUND n’avait-il pas que celui qui est contre la coalition CACH-FCC est un sorcier ? Voilà où nous sommes aujourd’hui.

Dans cette bataille, ce n’est pas la destitution qui gêne mais la manière dont le FCC a procédé pour y arriver. Ceci appelle à la réflexion relativement aux questions suivantes :

1. Pourquoi c’est le député national Jean Jacques MAMBA initie la pétition de destitution de Monsieur KABUND alors qu’il n’a pas le soutien de son parti le MLC ? Etait-il déjà sûr du soutien du FCC ?

2. Pourquoi quelques députés nationaux, membres du FCC, signent la pétition et ne sont pas interpelés ni sanctionnés par les instances du FCC pour avoir signé sans autorisation une pétition contre un membre de la coalition FCC-CACH ?

3. Pourquoi la Présidente de l’Assemblée Nationale fait une sortie musclée pour protéger le député national Jean Jacques MAMBA face aux poursuites judiciaires dirigées contre lui ?

4. Pourquoi d’autres députés nationaux du FCC qui n’avaient pas signé la pétition ont-ils voté pour la destitution de Monsieur KABUND ? Est-ce la répartition des rôles ?

Ce que j’apprécie chez les membres du FCC est qu’ils ont un agenda et ils savent où ils vont. Même si je n’ai jamais été convaincu les idées des membres de ce regroupement politique(FCC), mais j’apprécie leur capacité à s’organiser et à anticiper les évènements.

Les autres forces politiques font seulement du bruit sans agenda soutenu.

Si le siège de Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale revient au CACH, je ne serais pas surpris que lors du prochain vote que son candidat soit confronté à un dissident qui sera soutenu en coulisse par le FCC et que le CACH perde ledit poste à la suite d’un jeu démocratique totalement faussé.

Le FCC n’est pas encore rassasié. Il voudra tout prendra.

En définitive, il ne leur manquera que la présidence de la République.

Je ne serais pas surpris qu’un autre jour, la machine du FCC se retourne contre le Président Félix TSHISEKEDI. Cela arrivera certainement. Notez cela dans vos agendas.

Je n’ai aucun doute à ce sujet. Le Président Félix TSHISEKEDI est averti par la destitution de Monsieur KABUND.

En destituant Monsieur KABUND, le FCC a réussi un vrai coup de maître. Bravo.

Qui vivra, verra.

Mais le peuple se prendra lui-même en charge le moment venu.

Read Previous

Covid-19-Kinshasa : Appel au secours de la cité des aveugles à Mont-Ngafula

Read Next

RDC : Ce que pensent les congolais de la destitution de Kabund

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *