« Ne laissons pas balkaniser la RDC », message des archevêques et évêques catholiques

Par Jean-Hilaire Shotsha

Les chrétiens catholiques de la République Démocratique du Congo étaient dans les rues ce dimanche 4 décembre 2022, sur l’étendue du territoire national pour dire non à l’agression Rwandaise sous couvert du M23. Objectif est de sauvegarder l’intégrité territoriale de notre Pays.

Les doyennés de Notre Dame de la Sagesse (NODASA) et Saint Esprit ont répondu aussi à l’appel de l’église.

Les fidèles sont partis de leurs paroisses respectives (Nodasa, Elimo Santu, Saint Etienne, Sainte Félicité, Trinité…) juste après la messe pour chuter au Rond-point Ngaba. Dans toutes les paroisses catholiques, qu’une seule messe seulement qui a été dite dans toutes les paroisses à 7h.

Il est 9h 30’, la messe est terminée à la paroisse Saint Esprit à Livulu dans la commune de Lemba. Le protocole distribue des calicots. Sur ces calicots, on pouvait lire : « Non à la balkanisation de la RDC ; Soutenons les FARDC ; la RDC n’est pas à vendre ; non aux traîtres de la RDC… ».

À 10h00’, la marche commence. Les fidèles conduits par les curés de paroisses se sont dirigés vers Rond-point Ngaba, choisit comme point de chute. « La République démocratique du Congo dit : Non à la balkanisation ; non à l’hypocrisie et à la complexité de la communauté internationale », lit-on sur les différentes banderoles.

« L’heure est grave. Notre pays est en danger ! Ne laissons pas balkaniser la RDC. Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, ainsi que dans la diaspora, mettons-nous tous debout pour sauvegarder l’intégrité territoriale de notre pays », a indiqué l’Abbé Georges Njila, qui a lu le message des archevêques et évêques catholiques congolais.

Et de poursuivre : « Ne croisons pas les bras. En tant que peuple, uni et debout, nous constituons une force. Restons vigilants et mobilisons-nous ! Avec les moyens pacifiques, nous sommes capables de faire échec à ceux qui convoitent notre beau et riche Pays ».

L’église exhorte les fidèles à prendre leur responsabilité en main pour défendre l’intégrité du pays pour que la RDC reste un et indivisible.

Read Previous

Kinshasa : Christelle Mpongo lance un nouveau numéro de Femme d’Afrique Magazine

Read Next

Kinshasa : La MLK organise une animation culturelle avec le comité des élèves de l’athénée de victoire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.