Le pain représente un risque de contamination du Coronavirus à Kinshasa

Par Joslin Lomba

Le pain est l’une des denrées alimentaires de grande consommation à Kinshasa. Sa cuisson à haute température détruit le virus. Mais, les boulangers sont censés respecter les gestes barrières pour limiter la transmission de la maladie.

Fabriqué dans des petites boulangeries, usines, parfois, dans des mauvaises conditions sans respect des règles d’hygiènes nécessaires, la consommation du pain représente un haut risque de contamination de la maladie à coronavirus. Ce que pense notre blogueur.

Je sais, beaucoup d’entre vous ne serez pas d’accord avec moi que le pain représenterait un danger de transmission de covid-19 dans la ville de Kinshasa. La ville est exposée au risque et péril face à ces usines, pâtisseries, boulangeries, ainsi qu’au prêt des mamans vendeuses et distributeurs qui touchent le pain, parfois sans se laver les mains ni se désinfecter. Or, selon les spécialistes, à la sortie du four, le nouveau coronavirus pourrait encore se poser sur le pain au contact du boulanger infecté.

Dans la capitale de la RDC, on trouve le pain sans emballage parfois par terre. Jeté çà et là voire même piétiné pendant sa distribution. Vous comprendrez avec moi que le pain pourrait être l’un des moyens favorisant la transmission du coronavirus. C’est ici, où les autorités doivent imposer les gestes barrières dans des boulangeries. Obliger par ailleurs, ces usines à emballer le pain, c’est aussi l’une des solutions.

Le risque dans une boulangerie ne se pose pas via le produit lui-même mais par les contacts possibles entre une personne infectée et une personne saine. Dans ce cas, les boulangers doivent appliquer les bonnes mesures d’hygiène susceptibles de freiner la diffusion du virus. Ils peuvent demander notamment à leurs clientèles de respecter la distanciation sociale, le port des masques, lavage des mains,…

Face à cette situation, les mesures barrières doivent être mises sur pied pour éviter la contamination du virus à travers le pain.

Read Previous

État d’urgence : À Kinshasa, la mesure suspendant la vente des produits autres que les denrées alimentaires foulée aux pieds

Read Next

Covid-19 : À Matadi le port des masques difficilement respecté

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *