Kisangani /Lancement des épreuves hors-session de l’examen d’État 2020

Par Justin Basumukangi/Kisangani

Lancement ce lundi 31 août 2020 à l’Institut de Kisangani, l’ex-Athénée Royale de Stanley ville, d’une série d’épreuves hors-session de l’examen d’État 2020 par le Gouverneur de la province de la Tshopo Walle Lufungula Louis-Marie.

L’Inspecteur Principal Provincial de la province éducationnelle Tshopo 1 Marcel Lonji Mutatshi affirme que la première de cette série est la Dissertation pour le cycle long et la Rédaction française pour le cycle professionnel pour une durée de 4 heures, soit de 9h à 12h, heure de Kisangani, mardi 1er septembre 2020, les candidats des options techniques affronteront les épreuves traditionnelles dont la durée varie entre 4 et 5 heures, selon les options.

Le 02 et le 03 septembre, les candidats vont affronter l’épreuve orale de français. Pendant ce temps, le 04 et le 05 septembre, les participants à l’examen d’État 2020 vont présenter les épreuves pratiques et enfin, les 07, 08, 09 et 10 septembre seront consacrés à la Session Ordinaire de cette édition.

Marcel Lonji Mutatshi a donné les statistiques de Kisangani et de tous les 7 territoires qui composent le province de la Tshopo toute entière (étant donné qu’elle est composée de deux provinces éducationnelles). Tshopo 1 a inscrit 16.990 candidats dont 7.340 filles et 9.620 garçons disséminés dans 50 centres dont 42 à Kisangani, tandis que la province éducationnelle Tshopo 2 avait inscrit 9.793 candidats dont 3.830 filles et 5.963 garçons, avec 24 centres de passation dont deux à Isangi à 125 km de Kisangani.

Avant de lancer cette série d’épreuves hors-session de l’examen d’État 2020, le Gouverneur de la province de la Tshopo Walle Lufungula Louis-Marie, a rappelé que l’année scolaire vient d’être sauvée de justesse grâce à une volonté hautement politique du Président de la république, premier parent de la RDC, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, soucieux de l’émergence intellectuelle et du savoir des enfants congolais, en dépit de ces quelques mois de congé contraignant dû à l’état d’urgence sanitaire proclamé pour riposter contre la covid-19.

L’ouverture, devant les témoins, des malles contenant les items par le Gouverneur de province a rassuré tout le monde, de la sérosité avec laquelle, le Gouvernement de la république a organisé ces épreuves et déployé lesdits items de Kinshasa à Kisangani, par ricochet, de Kisangani aux territoires d’Isangi, de Banalia, de Basoko, de Bafwasende, d’Ubundu et de Yahuma.

Après avoir lancé et remis les items aux présidents des centres pendant la cérémonie sur place à l’Institut de Kisangani, ex Athénée Royale de Stanley Ville, une heure plus tard, le Gouverneur Walle Lufungula Louis-Marie a sillonné une dizaine de centres à travers le chef-lieu de la province de la Tshopo.

Objectif, d’abord, se rendre compte de l’effectivité de la passation des épreuves dans sa juridiction administrative, ensuite, s’imprégner du niveau d’observance des mesures-barrières enfin, réconforter les élèves et remonter leur moral, afin qu’ils passent leurs épreuves dans la tranquillité la plus totale.

« Chers enfants ! En ma qualité de parent, je viens vous témoigner de mon attachement, de mon soutien et de mon réconfort. Point n’est besoin de paniquer ou de se sentir stressé, car, ces épreuves ne sont ni extraordinaires, ni différentes de celles que vous avez déjà faites auparavant dans vos écoles respectives », s’est adressé le gouverneur aux élèves.

Et de poursuivre : « Elles sont normales, ordinaires et sont basées sur les matières que vous avez déjà vues pendant votre cursus depuis aujourd’hui 6 ans. Croyez en vous, en vos capacités, tout en y associant Dieu, car avec Dieu nous ferons les exploits, avec Dieu, nous vaincrons ».

Read Previous

RDC : 1 an du gouvernement Ilunkamba, quel bilan?

Read Next

Kinshasa : Le gouverneur Ngobila interdit le sit-in de Filimbi et Lucha

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *