Kinshasa : Construction de l’avenue elengesa, un des chantiers interminables de Gentiny Ngobila

Par Joslin Lomba

Alors que la date de livraison est largement dépassé, la réhabilitation et construction de l’avenue Elengesa accuse un énorme retard. Démarrés le 13 novembre 2019, ces travaux devraient durer 16 mois pour permettre le désengorgement de la zone englobant les communes de Makala, Bumbu, Selembao jusqu’à Mont Ngafula. Un des chantiers interminables lancé par Gentiny Ngobila, Gouverneur de Kinshasa ?

Tout comme bon nombre d’infrastructures routières en construction, l’avenue Pierre Elengesa se transforme peu à peu en une rivière surtout pendant cette période de la saison pluvieuse. Il suffit d’en faire un petit tour pour palper les réalités. Les engins abandonnés sur l’avenue ont barricadé la route et rendent la circulation des usagers de plus en plus difficile.

Des engins abandonnés sur l’avenue

Les motos, taxis-bus et camions des sociétés brassicoles qui fréquentaient jour et nuit ce coin de Kinshasa n’y roulent plus à cause non seulement de l’arrêt des travaux, mais aussi surtout, des bétons armés, engins et d’autres outils qui sont stationnés sur la route. Les usagers sont obligés de circuler à pied. Certains faufilent dans des parcelles se trouvant le long de l’avenue pour y passer avec tous les risques possibles. Plusieurs projets lancés à travers la ville sont à l’arrêt pour des raisons inconnues du public, seul l’hôtel de ville qui en connaît.

Pendant que des travaux de réhabilitation et de construction n’évoluent pas sur l’ensemble de Kinshasa, mais le premier citoyen continu à lancer d’autres travaux. C’est le cas des travaux de réhabilitation et construction du pont Bongolo, longtemps demeuré dans un état de délabrement très avancé. Cette avenue de la commune de Kasa-Vubu est devenue un casse-tête pour les usagers et les habitants qui vivent dans cette partie de la capitale. Selon ce dernier que les travaux de ce pont doivent se réaliser dans un bref délai.

Longue de 6 kilomètres, c’est seulement moins de 4 kilomètres qui sont construits. Les travaux devraient s’articuler sur deux phases. La première consiste en la réhabilitation de la première partie de l’avenue, située entre l’avenue Kasa-Vubu au niveau du marché Mariano, jusqu’ au « pont », aux abords de l’avenue Ngiri-Ngiri.

La seconde, concernera la construction d’une nouvelle route qui partira du pont jusqu’au niveau de « l’arrêt armé » sur la route By-pass à Mont-Ngafula.

Tous ces travaux de réhabilitation et de construction des avenues, ponts et autres chantiers lancés à travers la ville province de Kinshasa doivent nécessiter un suivi total pour éviter des chantiers interminables.

Read Previous

Kinshasa : Une marche anti RAM réprimée par des policiers anti RAM

Read Next

Carbone Beni : « On n’a jamais tenté l’État de siège, je ne vois pas pourquoi on devrait s’y opposer »

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *