Ituri : malgré la campagne de vaccination, l’épidémie à virus Ebola signalée à Makeke

Ebola-RDC

Par Lina ILUNGA

Depuis le 8 Août 2018, la campagne de vaccination contre la maladie à virus Ebola a été lancée au Nord-Kivu dans le territoire de Madina. Malgré cette campagne, l’épidémie à virus Ebola ne cesse de se propager. L’équipe déployée par le ministère de la santé enregistre, presque chaque jour, des cas nouveaux dans ce coin de la RDC.

« L’épidémie à virus Ebola évolue bien à Madina au Nord-Kivu, précisément dans le territoire de Beni où nous enregistrons presque chaque jour, des cas des maladies à virus Ebola. Les vaccins zebov sont principalement destinés aux prestataires de première ligne qui sont les personnels soignant, ainsi qu’au contact des contacts, autrement dit par les personnes ayant été avec un cas confirmé vivant ou mort. Cette technique de vaccination vient s’ajouter sur la liste des mesures préventives qui consistent à lutter contre la maladie à virus Ebola. Et cela, avec un seul l’objectif de briser la chaine de transmission de cette épidémie. Selon nos équipes de vaccination déployées sur le terrain, au moins 100 contacts bien définis à partir du cas index qui est positif par le laboratoire, nous avons enregistré 83 cas dont 18 personnes guéries et 2445 contacts à suivre », explique la présidente de la sous-commission de vaccination.

Il est important de signaler que les enfants de moins d’un an et les femmes enceintes ne sont pas vaccinés.

« Il leur est conseillé de garder et d’observer strictement les mesures d’hygiène recommander par nos équipes de vaccination. Nous continuons à sensibiliser la population, car cette épidémie est signalée encore dans la province de l’Ituri au village Makeke situé à une dizaine de kilomètre de Mangina qui est épicentre de la maladie. Sur place, les équipes de vaccination y sont déjà avec l’objectif d’arrêter la chaine transmission. Plusieurs organismes internationaux nous sont venus en appui, il s’agit de Centres for disease contrôle and prevention (CDC AFRICA) et autres qui ont encore déployé leurs équipes de surveillance afin de mettre fin à cette épidémie à fièvre hémorragie Ebola », a-t-elle ajouté.

Il sied de signaler que quatre nouvelles personnes dont trois prestataires de soin ont été guéries d’Ebola dans le territoire de Beni où le ministère de la santé a enregistré trois nouveaux décès de cas confirmé en fin de semaine.

« 4 nouvelles personnes ont été guéries dont trois prestataires de soin. 3 décès de cas confirmés, dont 1 à Béni et 2 à Mabalako. 2 445 contacts à suivre », a indiqué le ministère de la santé livrant la situation épidémiologique datée du 26 août.

Ces nouveaux guéris élèvent à 18 le nombre de survivants de la maladie à virus Ebola dans le territoire de Beni où l’épidémie s’est déclarée depuis le 1er août.

Dans le territoire de Beni au Nord-Kivu et la localité de Mandima en Ituri, les équipes sanitaires ont déjà identifié 111 cas de fièvre hémorragique dont 83 confirmés et 28 probables.

Rappelons que c’est la dixième apparition du virus Ebola en République Démocratique Congo, depuis sa découverte, la neuvième fois était dans la province de l’Equateur au mois de Mai de cette année dans le territoire de Bikoro.

Read Previous

La candidature commune de l’opposition : attendons le miracle

Read Next

Présidentielle-RDC: la Cour constitutionnelle ré-invalide, l’opposition ré-agit

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.