Hydrocarbures : la ville de Kinshasa compte 245 stations-services

Par Joslin Lomba

Après avoir été interpellé à la 62ème réunion du conseil des ministres par le président de la République sur la situation d’implantation anarchiques des stations-services dans la ville de Kinshasa et dans d’autres agglomérations du pays, le ministre en charge des hydrocarbures a fait état des lieux de la prolifération des stations-services sur l’étendue du territoire national. C’était vendredi 29 juillet 2022 à la 63ème réunion du conseil des ministres.

Selon les données recueillies, a indiqué le ministre des hydrocarbures, font état de l’existence, dans la ville de Kinshasa, de 245 stations-services dont 204 opérationnelles, 21 en construction et 20 en arrêt. Avant d’ajouter, la situation est quelque peu incontrôlée.

Face à cela, cette situation, le Ministre des Hydrocarbures a proposé certaines mesures quant à ce, notamment obtenir un moratoire sur la délivrance des titres (autorisation de bâtir et permis de Construire) des stations-services en attendant l’harmonisation des vues des Ministères Sectoriels concernés ; Suspendre les chantiers en cours en attendant la vérification au cas par cas ; diligenter une mission d’inspection dans tout le pays ; Accélérer les travaux d’élaboration des actes d’exécution de la Loi portant Régime Général des Hydrocarbures et son Règlement.

Read Previous

Kinshasa : La route qui relie le CI/Mikondo à l’aéroport international de N’djili est impraticable

Read Next

Kinshasa : La réhabilitation des infrastructures routières en marche

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.