Deux réservoirs d’eau et 94 bornes fontaines remis au gouverneur du Nord-Kivu

Par Yves Kalikat Forum des As

Les populations du Nord-Kivu peuvent pousser un ouf de soulagement. Ils bénéficieront désormais de deux réservoirs d’eau et de 94 bornes fontaines, don de la Coopération britannique. Ces infrastructures ont été officiellement remises hier mercredi 31 mars au gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, annonce un communiqué de l’ambassade de la Grande-Bretagne à Kinshasa.

Conçu pour améliorer la desserte en eau potable dans les villes de Goma et de Bukavu, au profit d’environ 1,1 millions de personnes, ce projet bénéficie du financement du gouvernement britannique, à travers son programme ‘‘Imagine’’, implémenté par son partenaire Mercycorps. Au Nord-Kivu, cette initiative a été également soutenue à bras-le-corps par le gouvernement provincial, la REGIDESO et les communautés de Goma.

Déterminé à améliorer la qualité de l’eau et à en augmenter la quantité dans les villes ciblées, le programme ‘‘Imagine’’ a érigé deux réservoirs d’eau d’une capacité de 5.000 m3 mètres, respectivement à Bushara et au Mont Goma.

Par ailleurs, le réseau de distribution d’eau de la ville a été élargi de 65 km. C’est dans cette optique que ce programme a installé 94 bornes fontaines à travers différents quartiers, précise le communiqué de l’ambassade de la Grande-Bretagne à Kinshasa.

Réduction de plus de 50% des cas de diarrhée 

Au rendez-vous, la Directrice de la Coopération britannique, Juliette John, s’est réjouie de l’impact positif du projet qui a atteint son objectif principal, celui de réduire l’incidence de la diarrhée chez les enfants de moins de 5 ans. Les résultats cumulés ont révélé, selon elle, une réduction de plus de 50% des cas de diarrhée depuis le début du projet en février 2016.

Tenue en présence du gouverneur Carly Nzanzu, la remise officielle des infrastructures, implantées pour améliorer la desserte en eau potable, marque la clôture du programme ‘‘Imagine’’ à Goma. Dès lors, le gouvernement provincial du Nord Kivu sera responsable de ces infrastructures qu’il administrera sur base d’un système de gestion transparent qui reflète les dispositions de la loi sur l’eau de 2015 et qui préserve la pérennité de ces infrastructures.

Juliette John à Goma, Emily Maltman à Bukavu 

A Bukavu, la clôture du programme aura lieu quelques jours plus tard. D’après les services de communication de l’ambassade de Grande-Bretagne à Kinshasa, l’ambassadeur Emily Maltman sera elle-même présente dans la ville lors de la remise officielle, aux autorités provinciales du Sud Kivu, des infrastructures d’eau construites par ‘‘Imagine’’.

Initié pour une durée de sept ans, ce programme conçu pour les villes de Goma et de Bukavu est financé par le gouvernement du Royaume-Uni à hauteur de 36 millions de livres sterling, l’équivalent de 52 millions de dollars américains. Grâce à son intervention, les taux moyens de diarrhée dans les deux villes ont plus que diminué de moitié, passant de 13% à 4,6% à Goma et à 5,3% à Bukavu de février 2016 à février 2021, précise le communiqué de l’ambassade de la Grande-Bretagne en RDC.

Read Previous

RDC : YMAE dénonce le monnayage de l’enseignement au Lycée Bosangani

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *