Bombé : Trésor Buti appelle les autorités à traquer les vendeurs pour préserver des vies

Par Jean-Hilaire Shotsha

Bombé, cette drogue qui tue à Kinshasa, capitale de la République démocratique du (RDC) est vendue à proximité des camps militaires comme plusieurs drogue et alcool. Cette drogue est composée d’un mélange dangereux, notamment des produits traditionnels et pharmaceutiques. Ces jeunes fabriquent ce produit sur base d’un mélange de nutriline, tramadol, du chanvre en poussière, fond de teint en poudre, les poussières de fumée du tuyau d’échappement, les feuilles de Mungulu, une plante traditionnelle. La fusion de tous ces produits donne ladite drogue.

Conscient des effets néfastes de cette drogue qui au niveau du cerveau, modifiant les perceptions et le comportement, Trésor Buti, membre du Parti National pour la Nouvelle Énergie du Congo (PNEC) appelle les autorités à préserver des vies. « Il est vendu à moindre coût. Les autorités sont appelés à traquer les vendeurs et démanteler les réseaux de distributions pour préserver des vies », appelle-t-il.

Et de poursuivre : « Un jeune est décédé hier après avoir consommé cette drogue, il avait moins de 22 ans, il en consommait fréquemment ».

Cette drogue, selon Trésor Buti, des produits chimiques gravement toxiques, l’inhalation régulière de cette poussière peut conduit à la mort, suite à un cancer du poumon ou du foie.

Les autorités sont appelés à traquer les vendeurs et démanteler les réseaux de distributions pour préserver des vies humaines, la vie de nos compatriotes jeunes. Les jeunes de ce pays, peu importe leurs situations sociales constituent l’avenir de cette nation. L’État doit agir pour protéger son avenir, laisser cette drogue s’étendre, c’est aller vers l’autodestruction de notre avenir collectif.

Lire aussi Bombé : Une drogue à la mode à Kinshasa

Read Previous

Goma : Sama Lukonde est heureux d’apporter un message de soutien

Read Next

Kinshasa : Grève dans certaines morgues et hôpitaux

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *